Comment devenir ingénieur vérification chez AEDVICES ?

En quoi consiste le métier d’ingénieur vérification ?

Le rôle de l’ingénieur vérification

La vérification consiste à intervenir afin de s’assurer que le design de nouveaux produits développés réalise correctement les spécifications demandées. Cela permet ainsi de réduire les bugs.

En s’appuyant sur des méthodologies avancées et des développements il est possible d’automatiser les tests. A elle seule, la vérification représente près de 50% des efforts de recherche et développement dans les projets.

L’ingénieur vérification a donc un rôle clé dans le déroulement d’un projet de développement. Ses actions principales vont être de :

      • Analyser les besoins et réaliser une étude de faisabilité
      • Définir les stratégies de vérification adaptées selon les projets
      • Développer des environnements de vérification (SystemVerilog, UVM)
      • Mettre en place une approche de vérification formelle
      • Rédiger et formaliser les plans de vérifications
      • Réaliser les tests et analyser les résultats
      • Fournir des livrables (archive du projet, rapports de tests et rapports de couverture)

Des compétences techniques

Issu d’une école d’ingénieur, l’ingénieur vérification devra maitriser un certain nombre de compétences et de connaissances techniques afin de répondre aux attentes de développement :

      • La maitrise des langages de conception RTL tels que le VHDL ou SystemVerilog
      • Une bonne connaissance des architectures des System-on-Chip.
      • La programmation objet
      • Les concepts de conception ASIC, FPGA
      • Les méthodologies de vérification
      • Le langage de script (Python)

Les équipes travaillent souvent sur des projets internationaux. La maitrise de l’anglais est donc indispensable dans ce métier.

Un Savoir être important

Pour être un bon ingénieur vérification, il faut posséder une personnalité curieuse et pro-active,

Il faut également avoir un “verification mindset”. Cela signifie qu’il faut être capable de détecter les cas limites que les autres auront occulter. Il faut également être rigoureux dans sa méthodologie, avoir une approche innovante.

Bien évidemment, il s’agit d’un travail en équipe, il faut donc également des compétences de communicant, de management et être force de proposition.

aedvices vous explique les missions et compétences de l'ingénieur vérification

Travailler chez AEDVICES et bénéficier de l’expertise technique de ses équipes

Un programme de mentoring

Au sein d’Aedvices, les ingénieurs bénéficient d’un programme de mentoring. Quelque soit le niveau d’expérience d’un employé, nous considérons que toute personne peut apprendre des autres. C’est en partant de ce principe que nous privilégions les interactions entre les membres des équipes. Grâce à cela, en tant qu’ingénieur vérification dans notre société, votre expertise technique se développe rapidement. Nos équipes sont non seulement rassurées de cette encadrement mais leur progression se fait bien plus rapidement. Une première expérience sera vite valorisée car vous serez vous-même amené à aider un nouvel arrivant.

L’accès aux ressources de formation en interne

En tant qu’organisme de formation, Aedvices possède un ensemble de support sur la vérification. Ces formations, qui sont dispensés dans les entreprises clientes, sont également accessibles à tous les employés.

Abdelkader a rejoint l’équipe d’Aedvices récemment. Et la formation était pour lui un point important dans son choix. « Quand on est débutant, c’est très rassurant de rejoindre une entreprise dans laquelle on sait que l’on aura tout le matériel nécessaire pour progresser rapidement. Et le fait de savoir que des entreprises, parmi lesquelles de grands groupes, font appel à Aedvices pour former leurs employés a été pour moi un facteur décisif dans mon choix de rejoindre la société. » 

Une implication dans les autorités compétentes

Enfin, pour être toujours à la pointe dans le domaine de la vérification, Aedvices est membre d’Accellera. Cela nous permet ainsi d’être impliqué dans le choix des nouvelles normes. Cette veille technologique est pour nous indispensable pour faire évoluer notre expertise technique. En rejoignant l’équipe d’Aedvices, vous êtes donc assuré d’avoir accès aux dernières avancées techniques et ainsi avoir une expertise technique toujours au top.

Envie de rejoindre nos équipes ?

Aedvices travaille avec des sociétés innovantes dans des domaines d’activités très variées (objets connectés, intelligence artificielle, avionique, etc). Que vous soyez stagiaire, ingénieur débutant, expert, chef de projet, nous cherchons à satisfaire le projet professionnel et les envies techniques de chacun. Que ce soit un projet client, un projet en bureau d’étude ou un développement interne, nous avons à cœur de valoriser l’expertise de nos employés.

Pour nous rejoindre, consultez nos offres

Si vous souhaitez suivre l’actualité d’Aedvices, les avancés en vérification et design, abonnez-vous à notre page LinkedIn.

Pour échanger avec nous sur un projet particulier, contactez-nous.

Comment une bonne ambiance de travail chez Aedvices favorise la qualité du travail ?

Pourquoi une bonne ambiance de travail est primordiale chez AEDVICES ?

D’après le baromètre réalisé par Chorum, avec l’appui de l’institut de sondage CSA et des dirigeants de l’ESS, 47% des employés estiment que leur qualité de vie au travail s’est dégradée au cours des dernières années. En deuxième position des raisons à cette dégradation se trouve l’ambiance de travail.

Une mauvaise ambiance de travail peut venir de tensions entre collègues, avec le management par exemple ou tout simplement un sentiment d’isolement. Cela peut aussi être induit par le stress de la charge de travail. Les conséquences de mauvaises conditions de travail peuvent ainsi avoir des répercussions importantes sur les employés. Et ce, que ce soit dans la vie professionnelle ou la vie personnelle. Cela affecte également la qualité du travail.

Pour Aedvices, il est donc primordial de lutter contre cette dégradation de la qualité de vie en instaurant une bonne ambiance de travail et en valorisant le capital humain de la société.

Alors, comment faire pour lutter contre la mauvaise ambiance au travail pour nos consultants et instaurer un cadre de vie agréable ?

une bonne ambiance de travail chez Aedvices est essentielle pour ses équipes

Comment AEDVICES travaille sur la QVT ?

La mise en place du télétravail imposée en 2020 a eu des effets multiples. Ainsi d’après une étude faite en interne auprès des équipes d’Aedvices, il en est ressorti que ne pas avoir un lieu de travail hors de son domicile personnel a fortement limité les relations sociales. Suite à ce constat, nous avons pris toutes les mesures possibles pour concilier les conditions de travail actuelles avec l’esprit de convivialité qui est si cher à nos yeux.

Dans le cadre de la prévention des risques professionnels et la rédaction du document unique, une politique rh a été mise en place, regroupant tout un panel d’actions afin de prévenir le stress en entreprise. Certains collaborateurs gèrent plus difficilement les exigences du travail et ces actions sont là pour réduire l’absentéisme,  éviter les burn-out et favoriser la qualité de l’environnement de travail.

Chez Aedvices, la QVT passe par la qualité des échanges entre employés. Notre ambition ? Avoir un environnement de travail apaisant et chaleureux. Développer ses relations de travail en dehors des projets, cela aide à créer des interactions. L’ambiance est plus zen, l’entraide plus présente. Au final, la performance de l’entreprise est en hausse. Et tout cela en se sentant entouré et respecté.

Des événements réguliers, pour améliorer la convivialité

Une communication permanente avec les salariés

Obtenir une bonne ambiance de travail, c’est en premier lieu le rôle de la direction et des ressources humaines. En effet, ils doivent être moteur pour la mise en place d’actions motivantes.

La première règle chez Aedvices va être de favoriser la communication. Que ce soit entre salariés ou avec le management, chacun est libre de s’exprimer. Cette possibilité d’extérioriser son ressenti face à une situation va d’emblée éviter les tensions et développer le bien-être au travail.

La qualité de vie au travail, ça se joue au quotidien

Mais la convivialité ne se limite pas à cela. Il suffit parfois d’une discussion autour d’un café pour détendre l’atmosphère. La machine à café, point central de notre entreprise ? De grosses problématiques techniques sont ainsi parfois résolu lors de ces pauses régénérantes. Comme quoi il est possible d’allier bien-être et efficacité.

Une ambiance agréable également hors des locaux

Régulièrement, les équipes d’Aedvices sont donc conviées à participer à des événements d’entreprise : barbecue, restaurant, randonnée, karting…. Les activités sont variées et chacun y trouve son compte. Dans ce genre d’événements, tout le monde se mélange : jeunes diplômés ou experts, managers ou ingénieurs. C’est ce qui fait la convivialité de notre entreprise. Nous aimons profiter de cette déconnexion.

Nous apprécions également les initiatives du personnel. Certains employés sont actifs dans l’organisation d’événements. En fonction des affinités de chaque collaborateur, qu’il soit sportif ou culturel, il est possible de voir émerger des actions en parallèle à celles de la société. Et c’est cette cohésion qui va souder nos équipes, les rendre performantes et les pousser vers une expertise professionnelle.

Rejoindre Aedvices et bénéficier de cette qualité de vie au travail

Aedvices travaille à mettre en place des valeurs fortes au sein de l’entreprise. L’expertise technique, la diversité, la convivialité et la passion, voici donc ce qui anime nos équipes et renforce la performance globale de la société. Que ce soit lors des interventions en entreprise client, en bureau d’étude ou en développement interne, notre culture d’entreprise favorise une performance durable. Et ce qui nous permet de fidéliser nos employés.

Aedvices recherche des nouveaux talents. Pour nous rejoindre, consultez nos offres de recrutements

Si vous souhaitez suivre l’actualité d’Aedvices, les avancés en ingénierie, design et vérification, abonnez-vous à notre page LinkedIn.

Pour échanger avec nous sur un projet particulier, contactez-nous.

AEDVICES Consulting sets up a new organization to boost its growth

[Press Release] AEDVICES Consulting announces the arrival of a sales director to boost the development of its activity in France and internationally.

AEDVICES Consulting has experienced strong growth for over the past 2 years. Its sales revenue has tripled compared to 2019. Its team has also grown from 6 to 15 employees. Laurent Gay thus joins Aedvices Consulting to take on the commercial part of the company. Laurent was previously sales and marketing director in various companies in the semiconductor industry.

Laurent GAY - Sales director

“Thanks to his experience and knowledge of the market, Laurent is the perfect person to develop the company’s design and consulting activities. We already have clients in Switzerland, England and the US and our presence in France is mainly in the Grenoble area. Our ambition is to span our activity in the PACA region and the rest of France within a year and to have a 50/50 split of our sales revenue between France and abroad within 3 years. His arrival is also an opportunity for me to organize the company’s training activity which is developing more and more and which makes it possible to cope with the lack of verification engineers”, said François Cerisier, president of AEDVICES Consulting.

To support this growth, AEDVICES Consulting has also made changes within the existing team. Thus, Christian Rivier becomes manager of the design center and projects department. Stéphanie Brison-Héraud takes the position of administrative and HR manager.

“I am delighted to join this dynamic team whose human values ​​are very strong. AEDVICES Consulting is a partner of the main verification tools’ suppliers and the technical expertise of its team is recognized by key players in the field. I take up this development challenge with pleasure and enthusiasm” announces Laurent Gay, new sales director of AEDVICES Consulting.

Along with its commercial development, AEDVICES Consulting has launched an active recruitment campaign. The technical team should be reinforced with new talents in design and verification with an objective of 25 employees in 2022.

 

 

 

 

 

 

The ST Verification School or how to solve the need for Verification engineers

[version française]

When thinking of microelectronics engineering, you may think hardware, firmware and maybe software development activities. You may not think, however, of verification engineers even if they are key elements in a team.

Verification engineers develop and implement testing procedures to determine if a product works as intended.  As the verification of complex FPGAs and ASICs is a crucial part of any project, specialised engineers with verification skills are essential.

Hand writing Mentoring crossword concept with marker on transparent wipe board isolated on white.

The lack of verification engineers, a headache for companies

Ten years ago, verification engineers were under-represented. Right now, their number has grown to the point where they are more numerous than design engineers on many projects. According to the Wilson Research Group Functional Verification Study (published by Harry Foster, in November 2020*) verification activities represent more than half of project time!

“Verification engineers are rare and desired profiles everywhere because they need to understand both hardware and software designs. On top of that, products are more and more complex and need a growing number of functional verification competences.” – Mirella Negro, MCD Verification Manager at ST and Verification School Sponsor

However, only a few engineering schools propose the discipline in their program. Companies are then seeing a skill shortage in this area and need to find solutions to train their employees.

On another hand, existing trainings only offer a quick overview of the verification languages and tools. 3 or 4 days to have the basis and then, employees have to learn methodologies by themselves and find out how to apply them in their own projects, leading to a very long learning curve before being efficient.

Given the complexity of the task, this is not a viable solution!

To solve this, STMicroelectronics has set up, in collaboration with its verification partners – AEDVICES Consulting, Cadence and ICONDA Solutions – a new, internal learning and development solution for functional verification, to enable software and designer engineers to acquire the knowledge and skills needed in this interesting and challenging area.

The ST Verification School is a 1-year program, including classrooms, workshops and tutoring for each student. A new way to teach, much more project-oriented, adaptative and agile.

The ST Verification School opened in May 2019 with a brand-new program and a dozen highly motivated international students. STMicroelectronics provided overall management and individual tutors for each student while AEDVICES Consulting looked after classroom and workshop content, Cadence supplied eLearning materials and ICONDA developed the Learning Objectives’ processes and measurement.

Together, AEDVICES Consulting and ICONDA supervised the overall learning process, ensuring that Learning Objectives were adapted as the program evolved (the number of adaptations was somewhat higher than expected, thanks to a certain virus!).

A great combination of different ways to learn

The first-year program is now complete and has been a success in both the program delivery, and more important the integration of new verification engineers in the teams. The program combines different ways to learn:

  • live courses for the most important theoretical content
  • workshops to go from theory to practice
  • independent learning through on-the-job projects and using eLearning, for example
  • tutoring with internal senior verification engineers and external experts
  • checkpoints as a finale activity, where students demonstrated their new expertise by defending their written work and presenting a case study.

To share some figures, students split their time with around 25% of Verification Theoretical training with workshop, 25% of tutoring by a dedicated tutor and with the verification community and 50% training on the job.

From the beginning, the delivery mechanisms for all these items were both classroom-based and remote, allowing students from geographically dispersed sites to attend the school. With the arrival of Covid-19, remote mechanisms became crucially important, of course.

The program was held together by a hierarchy of Learning Objectives, derived from an existing set of competence criteria that ST had defined for its verification engineers.

“The idea was to dispose of a toolbox and pick up in the box what was the most useful for students to acquire: mastery of UVM, competence in formal verification, verification methodologies, etc. Each component of the program – lectures, workshops, eLearning, etc. – was associated with set of Learning Objectives. According to this set of competences, we have created a fully agile and personalised technical content.”François Cerisier, CEO of AEDVICES Consulting

The students’ progress towards these objectives was measured regularly, using a self-assessment mechanism. Finally, the written part of the end-of-program checkpoint activity ensured that key Learning Objectives had indeed been met. This gave a sense of convergence not only to the program but also to each student’s learning experience.

Group of paper plane in one direction and with one individual pointing in the different way, can be used leadership/individuality concepts.( 3d render )

Verification School agility

“While we did not formalise an agile process for the development of the school’s first program (using SCRUM, for example) we certainly worked with an agile spirit. In particular, we started with a clear sense of direction, provided by the ST competence area definitions and our first set of Learning Objectives, as mentioned above. This allowed us to develop a schedule for the whole program and detailed content for the first quarter” Andrew Betts, CEO of ICONDA

At this point, the rubber hit the road. Students of the school are professionals, already working on specific projects and coming from various backgrounds, some hardware-oriented, others with more of a software flavour. Each of them has specific needs, priorities and preferences as far as methodology and tools were concerned. Some are preoccupied with UVM-related issues for block verification, for example, while others are drawn more towards system-level verification or formal methods. While ensuring that all students gained a certain mastery of a full range of verification strategies and techniques, AEDVICES Consulting and ICONDA had to constantly work with ST to adapt to emerging needs.

“At ST, a coreteam based of verification managers, training and human resource representatives was setup since the beginning. All together, we defined the expected professional competences, elaborating a program mixing courses made internally and externally. The progress was reviewed continuously taking any agile actions required to achieve the verification school goals. All this thanks to a “scrum” collaboration with AEDVICES Consulting and ICONDA” – Christophe Chevallaz, ST Verification School program leader

These reviews led to updates that were immediately integrated into the program. Feedback came directly from students (the Kirkpatrick measurement system was used) and also from workshops between the tutors and trainers. This ‘agile’ cycle was repeated about 4 times over the course of the program that corresponds to the 4 main steps : basic trainings, common core on simulation, common core on formal and advanced verification techniques.

A deep tutoring support

To improve the learning curve, each student had an individual tutor/mentor, providing encouragement, technical help and logistical assistance (e.g. for project scheduling). The tutors were themselves supervised by AEDVICES Consulting and ICONDA : in general, AEDVICES Consulting focused on the technical aspects while ICONDA gave support for management ones. Something not clear? A need to go deeper? Such questions were picked up by tutors and relayed to the AEDVICES Consulting and ICONDA facilitators who then responded either by helping tutors to help their tutees (a train the trainer approach) or by creating examples and exercises for inclusion in future classes or by giving individual support to students with a particular need.

What’s the next step?

The Verification School’s first set of graduates is now fully operational and working on ST verification projects. Furthermore, the school’s methodology and content have been verified and all its bugs have been found and fixed. Well, almost all of them J. Either way, we are looking forward to renewing the experience and bringing more verification engineers up to speed!

 

Happy Birthday Stéphanie !

Quand on vous parle d’une société de consulting en vérification et design, vous pensez tout de suite ingénieurs. Et pourtant, il faut toute une équipe solide pour gérer ces hommes et ces femmes au quotidien.

Depuis un an, c’est Stéphanie qui s’occupe de nous : gestion administrative, gestion RH et maintenant gestion Covid ! Et avec une équipe qui grossit régulièrement depuis son arrivée (nous sommes maintenant 16 employés + 4 prestataires), elle n’a pas le temps de s’ennuyer 😊

Alors comment perçoit-elle son travail et la société ? Comment sa personnalité la rend-elle unique à nos yeux ? Petite interview, sans langue de bois ni chichis.

 

Comment décrirais-tu ta journée de travail à un enfant ?

Je fais beaucoup de choses différentes dans la journée mais on peut dire que je m’occupe surtout de faciliter le travail des gens. Pour ça, je prépare les dossiers, gère les agendas et je m’assure que tout le monde se sente bien à son poste.

En trois mots, quel est ton rôle dans la société ?

Un peu plus de trois, ça passe ? Les deux choses qui définissent pour moi mon rôle : couteau suisse et faire du lien !

Quels sont tes principaux défis professionnels ?

Actuellement, il y a deux gros défis :

  • gérer la croissance de l’équipe tout en gardant un lien avec chaque membre de la société
  • être présente et disponible sur chaque aspect de mon poste (RH, admin, commercial, finances…)

Si tu devais changer une chose à propos de ton travail, qu’est-ce que ce serait ?

Depuis que je suis arrivée, nous avons beaucoup travaillé à la numérisation des documents et la mise en place d’outils d’optimisation des process. Mais malgré cela, il reste une bête noire pour moi : Excel 😊 Je ne peux malheureusement pas m’en passer complétement et j’avoue qu’Excel et moi, ça fait deux !

Qu’est-ce que tu préfères dans ton travail ?

J’adore la polyvalence de mon poste. Pas le temps de m’ennuyer (impossible pour moi d’être dans l’ennui), il y a toujours de nouvelles choses à faire. J’aime aussi l’idée de participer au développement de l’entreprise. Même si je ne fais pas partie des équipes techniques, j’apporte ma pierre à l’édifice. Et l’esprit humain et respectueux de cette entreprise, est primordial pour moi. J’ai besoin de m’y sentir bien pour faire mon travail sereinement.

Quels conseils aux nouvelles recrues ?

Les valeurs de l’entreprise (travail d’équipe, excellence technique, agilité) sont très présentes dans la société. Et cela s’est encore plus ressenti lors du confinement où la direction a mis tout en œuvre pour garder un lien avec chacun de nous (réunions virtuelles, formations techniques, enquête de satisfaction…). Donc si je vais donner un conseil, c’est de profiter de l’expertise des uns et des autres et ne pas hésiter à demander du support au démarrage. Les experts techniques sont au rendez-vous !

Quelle est la dernière fois où tu as ri aux larmes ?

Difficile à dire car je suis quelqu’un qui rigole très facilement. J’aime partager de bons moments entre amis, mais également entre collègues. Et puis rire c’est éclairer son quotidien mais également communiquer et se comprendre !

Si tu pouvais être quelqu’un d’autre le temps d’une journée, qui aimerais-tu être ?

Si j’avais une baguette magique de fée (et donc être une fée 😊), j’aimerais pouvoir réaliser un vœu pour chaque personne. C’est mon côté optimiste et bienveillante.

Si tu étais un personnage des Monsieur/Madame, lequel serais-tu ?

Je crois que je serais un mélange de Madame bavarde, Madame coquette et Madame câlin. Certainement d’autres aussi mais ce sont celles qui me plaisent le plus. Je pourrai également inventer Madame dynamique ou Madame tennis !

Le job le plus improbable que tu as fait avant de rejoindre la société ?

Pendant deux ans, j’ai pratiqué la médecine chinoise, je suis certifiée dans ce domaine ! C’était une expérience très riche et altruiste. Je garde également de ce statut d’auto-entrepreneure la compréhension des démarches administratives liées à la société mais également la dynamique d’entreprendre. J’en profite aussi pour transmettre des conseils en gestion du stress aux employés qui en ont besoin 😊.

Bienvenue à Guillaume, nouvel embauché au sein d’AEDVICES Consulting !

Guillaume a fait son stage de fin d’étude chez AEDVICES. Désormais diplômé, il nous rejoint en tant qu’ingénieur vérification junior. Petite présentation de notre nouveau membre…

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Guillaume. J’ai fait mes études à PHELMA où j’ai également pu bénéficier d’un programme d’échange avec l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL). Je suis passionné de vélo. Mon col préféré est au pied du Rocher de Lorzier, sommet de Chartreuse s’élevant à 1838m (et qui est aussi le nom de la rue de nos locaux !)

Guillaume Rollin, nouvel embauché Aedvices
Guillaume dans nos locaux (Août 2020)

Quel était le sujet de ton stage ?

Lors de mon stage, j’ai travaillé sur un projet interne de plateforme de démonstration basée sur la plateforme PULP à base de RiscV. Celle-ci est utilisée lors des formations que dispensent AEDVICES.

Cette plateforme permet à la fois de mettre en avant les dernières approches de vérification IP et SoC lors des trainings et d’avoir des démonstrateurs de briques de technologies disponibles pour résoudre les problèmes complexes couramment rencontré sur les projets.

Pour moi, travailler sur ce projet m’a permis de développer des compétences en design et également en vérification. Comme nombre d’étudiants en école d’ingénieur, je n’ai eu lors de mon cursus qu’une approche très superficielle de la vérification et ce stage m’a fait découvrir toutes les étendues possibles de cette activité.

Ton avis sur le suivi ?

Malgré la crise du covid-19, j’ai bénéficié d’un accompagnement quotidien. Lors du confinement, mon tuteur, François Cerisier, m’appelait tous les matins pour faire un point. Comparé à mes camarades de promo, j’ai vraiment été très bien encadré !

De plus, François Cerisier, a mis en place des trainings à distance pour les employés pendant le mois d’avril. J’ai pu assister à ces trainings et ainsi me perfectionner sur les méthodologies et les outils de vérification.

Depuis le retour dans les locaux d’AEDVICES, on continue nos réunions journalières, dans le respect des règles sanitaires.

Et l’équipe ?

Je n’ai pas eu l’occasion de bien côtoyer tout le monde à cause de la mise en place du télétravail mais nous avons un système de tchat via Teams. Ça permet de garder un lien malgré la distance physique des équipes.

Chaque employé possède une expertise soit en design, soit en vérification et est prêt à partager ses connaissances afin de faire progresser les autres et résoudre les problèmes des clients. C’est très appréciable de sentir qu’on peut compter les uns sur les autres et qu’il n’y a pas de rivalité.

Quelles vont être tes activités en tant que jeune embauché ?

A peine le stage terminé, j’ai commencé une mission auprès de mon premier client ! Malgré les conditions actuelles, l’équipe dirigeante d’AEDVICES reste en lien permanent avec ses employés, qu’ils soient sur site client, en télétravail ou dans nos locaux. C’est important d’avoir cette cohésion d’équipe quel que soit le lieu où l’on travaille.

 

Si vous êtes intéressé(e) pour nous rejoindre, AEDVICES accueille chaque année des stagiaires et recrute régulièrement des ingénieurs, débutants ou experts. Envoyez-nous votre candidature ici, nous serons ravis d’en discuter avec vous.

 

Intervention de François Cerisier lors de la FPGA Verification Conference de CadLog

Saviez-vous que « que 80% des conceptions de FPGA critiques pour la sécurité contiennent des bugs non triviaux qui ne sont pas détectés pendant la production » (Etude du Wilson Research Group) ? Pour tous ceux qui s’interrogent sur « Comment atteindre le niveau de sécurité fonctionnelle requis pour une conception FPGA », venez assister gratuitement à la FPGA Verification Conference 2019 organisée par CadLog, le 5 novembre à Roissy Charles de Gaulle.

Les interventions de Stefan Bauer, François Cerisier et Rachid Laaris, vous permettront d’appréhender les enjeux de la vérification FPGA. Ce sera également l’occasion de rencontrer des spécialistes de la vérification et d’échanger sur vos problématiques.

Inscrivez-vous maintenant !

AEDVICES Consulting et ATP Formation lancent deux nouvelles formations sur Grenoble et Sophia-Antipolis

ATP Formation rend l’expertise d’AEDVICES en vérification fonctionnelle encore plus accessible aux entreprises avec, pour démarrer leur collaboration, de nouvelles offres en SystemC/TLM et SystemVerilog/UVM

Moirans, France – 18 Janvier 2019

Dans le cadre de ses activités de formation, AEDVICES Consulting s’associe à ATP Formation afin de vous proposer de nouvelles formations inter-entreprises sur Grenoble et Sophia-Antipolis sur deux thèmes de notre expertise :

  • Introduction à SystemC et Transaction Level Modeling (TLM), 20-23 Mars 2019 à Grenoble
  • UVM : Méthodologies de vérification pour IP et SoC, 25-28 Mars 2019 à Sophia Antipolis

Les Formations

Introduction à SystemC et Transaction Level Modeling (TLM)

A
destination des Ingénieurs (HW et SW), architectes et chefs de projet concernés
par la conception, l’étude, l’optimisation et la vérification des Ips et
Systems on Chip, cette formation s’oriente sur l’apprentissage des approches et
méthodologies de modélisations des “blocks” (Ips) et des
“systèmes semi-conducteurs complexes” (System on Chip), ainsi que sur
l’apprentissage et l’expérimentation avec SystemC, TLM/Virtual Prototyping à
plusieurs niveaux d’abstraction.

Date :
20 au 23 Mars 2019 à Grenoble

Informations et réservation sur Atp Formation

UVM : Méthodologies de vérification pour IP et SoC

Cette formation s’adresse aux ingénieurs et chef de projet
désirant acquérir des approches et
méthodologies pour la vérification des “modules” (IPs) et de systèmes
sur puce (System on Chip). Elle comprend l’utilisation du langage SystemVerilog et des librairies UVM (Universal
Verification Methodology) pour la mise en œuvre de ces approches, la
présentation des principaux composants en
UVM ainsi que la création de tests
aux deux niveaux (IP et SoC).

Date : du 25 au 28 Mars 2019 à Sophia Antipolis

Informations et réservation sur ATP Formation

À propos de ATP Formation

Atp
Formation est une société de services spécialisée dans les formations
informatiques. Que ce soit en bureautique,
base de données, P.A.O, multimédia, C.A.O/D.A.O, gestion
commerciale/paye/comptabilité, gestion de projets, internet/intranet, langages
de programmation, systèmes d’exploitation/réseaux, elle déploie un large
éventail de plus de 300 formations. Basée sur Meylan, Atp Formation propose des
formations sur Meylan, Moirans et Sophia Antipolis.

Adrien Carmagnat of AEDVICES on Functional Safety at DVCon Europe

 

Adrien Carmagnat, AEDVICES’ latest recruit and an expert in verification methodologies, presented a paper on Keeping up with rapidly advancing safety standards at DVCon Europe in Munich last month (2018 Proceedings will be made available late January on the DVCon website).

AEDVICES Consulting is still recruiting new employees and trainees. If you would like to become our next new talent, please feel free to apply!

Adrien Carmagnat – DVCon Europe 2018

We were particularly pleased to present this work since (we believe) it makes a significant contribution to industry discussions on safety standards, and especially the part that Functional Verification has to play.

Furthermore, it is the fruition of an excellent collaboration with our customer, Melexis, and it’s been a great professional development experience for Adrien.

Adrien started as a trainee within AEDVICES Consulting eight months ago having majored in Embedded Systems at Polytech’Sophia. He has been trained on Advanced Verification Methodologies and during his internship he also developed skills in Verification IP and Tool Qualification. To recognise his excellent contribution to the project, we asked Adrien to step up to the plate and make the DVCon presentation, knowing there was a lot of verification expertise in the audience and that this would be a challenge!

Adrien was proud to make the presentation (and a bit nervous, too!). As he said afterwards: “I went on stage with a bit of stress, but it turned out to be easier than I’d expected! The attendees seemed interested. They asked probing questions and even shared some ideas that are prompting me to dig deeper into the subject. They may be useful for another paper next year – who knows! “

 

 

AEDVICES Consulting and ICONDA Solutions are coming together

AEDVICES Consulting, specialist in functional verification services, trainings and IP, is happy to welcome Andrew Betts as its new partner. He is joining our team to support functional verification sales and to strengthen our trainings catalogue.

Andrew is the owner of ICONDA Solutions and provides consulting, tranings and events for customer-facing teams.

This new collaboration is based on the reflexion that both activities are complementary. With AEDVICES Consulting’s expertise in functional verification and ICONDA’s expertise in many forms of trainings and facilitation, we hope to create a new synergy.